premier achat immobilier

Un premier achat immobilier, ça se prépare

Vous en avez assez de payer chaque mois un loyer à fonds perdus ? Devenir propriétaire est un statut que vous enviez et auquel vous souhaitez accéder ? Avec des taux d’intérêt bancaires encore bas, c’est le moment ou jamais de passer du rêve à la réalité. L’Agence Etoile Immobilier vous délivre les meilleurs conseils pour réussir votre premier achat immobilier.

Primo-accédant : KEZAKO ?

Vous imaginez le primo-accédant comme une personne jeune, plutôt en couple, et qui commence à se constituer un patrimoine immobilier ? Vous n’avez pas tort, puisque, selon une étude de l’institut CSA publiée en avril 2015, 47% des primo-accédants ont entre 25 et 34 ans au moment de leur premier achat immobilier et 87% d’entre eux achètent en couple.

Mais que fait-on de la seconde moitié ??? On oublie en effet souvent que ce terme peut aussi parfaitement s’appliquer aux personnes plus âgées, possédant déjà un patrimoine immobilier, mais réservé à de l’investissement. Si celles-ci, plus aguerries en matière de financement, et dont la capacité d’achat est souvent plus importante, achètent également leur résidence principale, elles sont également considérées comme primo-accédantes.

Le terme primo-accédant s’applique enfin aux personnes ayant été propriétaires de leur logement principal, mais qui ne le sont plus depuis au moins deux ans.

Le terme “primo-accédant” s’applique ainsi à des publics très hétérogènes, dont la situation financière diffère également, souvent dans de larges proportions.

Implanté depuis près de 65 ans à Paris, Marseille et Aix-en-Provence, l’agence Etoile Immobilier accompagne les primo-accédants de la recherche du bien jusqu’à la remise des clés de leur premier logement. N’hésitez pas à nous confier votre recherche.

Primo-accédant : votre priorité, le dossier !

Après avoir fait le point sur vos besoins (appartement, maison, nombres de chambres, superficie globale, environnement souhaité, capacité d’emprunt, coût total de l’opération…), votre dossier de financement se doit d’être le plus irréprochable possible ! Bien entendu, aller voir votre banque est le premier réflexe à avoir. Mais attention ! En tant qu’établissement financier dédié, votre banque connait tout de vous : revenus, budget dédié aux loisirs, aux vacances… votre banque cerne mieux qu’aucun autre établissement financier votre profil. Ainsi, si vous souhaitez obtenir un financement de sa part, mieux vaut avoir un comportement exemplaire depuis plusieurs mois. Cela implique de ne pas avoir été à découvert depuis au moins un an, et surtout, de détenir de l’épargne destinée à un premier achat immobilier sur un Plan Epargne Logement (PEL) ou tout autre type de livret. Ce dernier point démontrant le sérieux de votre projet, et votre determination à mener à bien ce projet. Par ailleurs, le fait de détenir des produits d’épargne logement vous permet de bénéficier de financements avec des taux d’intérêts avantageux. Au-delà de votre situation financière, celle relative à votre emploi sera étudiée. Etes-vous en CDI depuis plus d’un an, fonctionnaire ? Si tel est le cas, vous marquez un point. En revanche, si vous ou votre conjoint êtes en CDD, auto-entrepreneur, intermittent… attendez-vous à avoir devant vous des interlocuteurs souvent plus circonspects devant votre demande. Un apport personnel plus important que les 10% souvent encore souhaitables fera peut-être changer la donne…bien qu’il reste possible, sous certaines conditions, d’emprunter sans apport.

Mais pour être certain que l’offre faite par votre banque est la meilleure, n’hésitez pas à aller sonner à la porte d’autres banques. Certes, votre situation bancaire sera également étudiée. Certes, on vous demandera aussi si vous détenez des produits d’épargne logement, mais les taux proposés peuvent varier, parfois dans des proportions non négligeables, d’un établissement à l’autre.

Enfin, si vous ne souhaitez pas constituer à chaque fois autant de dossiers que de banques, consultez un courtier en financements immobiliers. Sa mission sera de négocier pour vous le meilleur financement, au meilleur taux. Vous ne le rétribuerez que s’il vous trouve la meilleure offre de credit.

AGENCE ETOILE est partenaire de CAFPI

Très concrètement, voici les pièces qu’il vous faudra présenter aux banques ou à votre courtier : pièces d’identité, deux derniers avis d’impositions, trois derniers bulletins de salaire, ainsi que celui du mois de décembre de l’année précédente, les justificatifs d’apport personnel, le compromis ou la promesse de vente, le contrat de réservation ou de construction ou le permis de construire de votre future maison. Sachez enfin que, si vous satisfaîtes aux conditions de ressources pour justifier d’un Prêt à Taux Zéro (PTZ), il vous faudra également présenter vos trois dernières quittances de loyer.

En tant que membre du réseau FNAIM, l’Agence Etoile Immobilier est en mesure de négocier pour vous la meilleure offre de financement et vous fait bénéficier d’assurances – notamment de l’assurance multirisques habitation – à des taux préférentiels.

Primo-accédant : un public “chouchouté”

Souhaitant favoriser l’accès du plus grand nombre de ménages à la propriété, le Gouvernement à créé un large panel d’aides financières.

La plus connue reste le Prêt à Taux Zéro. Limité entre 18% et 26% en fonction du lieu où se situe le bien convoité, ce prêt sans intérêts bancaires est attribué si la personne ainsi que son éventuel co-acquéreur disposent de revenus n’excédant pas certains plafonds. Grâce à cette somme, le prédendant à l’accession pourra financer partiellement l’achat d’un logement neuf ou d’un bien ancien nécessitant des travaux de rénovation importants. Pouvant représenter jusqu’à 40% du montant de l’opération et atteindre la somme de 138 000 euros, le Prêt à Taux Zéro doit obligatoirement s’accompagner d’un autre crédit immobilier, en plus d’un éventuel apport personnel. Son remboursement pourra s’effectuer sur 20 ou 25 ans, en fonction des revenus de l’emprunteur.

Si l’établissement bancaire que vous avez choisi a signé une convention avec l’état, le PTZ sera naturellement inclus dans votre offre de financement.

Le Prêt à l’Accession Sociale (PAS). Constituant un prêt à part entière, le PAS n’est pas cumulable avec un emprunt bancaire tarditionnel. En revanche, un éventuel acquéreur peut parfaitement cumuler un PAS avec un PTZ ou un Prêt Action Logement. Egalement soumis à plafond de ressources, le PAS permet à l’acquéreur de bénéficier de l’aide personnalisée au logement (APL). Les taux du PAS varient en fonction de la durée du prêt (de 5 à 30 ans) sans toutefois dépasser les plafonds fixés par l’Etat.

Le Prêt Action Logement (PAL) : Réservé aux salariés et aux retraités de moins de cinq ans du secteur privé, il permet de financer entre 7 000 et 25 000 euros pour un logement neuf ou ancien au taux exceptionnel de 1%. Il ne peut cependant pas excéder plus de 30% de la valeur de l’opération et l’acquéreur dispose d’une durée de remboursement maximale de 20 ans.

Le Prêt conventionné : Proposé systématiquement par les banques, ce prêt peut financer à lui seul tout le montant de votre opération et vous ouvre, comme le prêt à l’accession sociale, droit à l’aide personnalisée au logement. Remboursable sur une durée comprise entre 5 et 30 ans, ses taux sont plafonnés par l’Etat et sont étudiés en fonction de vos ressources.

Acheter son premier bien immobilier est donc un acte symbolique, engageant, et qui mérite une réflexion en amont sur ses choix de vie et ses capacités financières. L’Agence Etoile Immobilier vous accompagne dans votre réflexion et vous propose des biens dans le neuf ou l’existant à Paris, Marseille et Aix-en-Provence adaptés à vos besoins et à votre budget.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  • Prix min.

  • Prix max.

  • Surface min.

  • Surface max.